Action Commune a fait le choix d’accompagner et de documenter les expériences participatives de toutes les listes qui le souhaitent, membre de parti ou non, avec ou sans étiquettes, dans les petites communes rurales et les grandes métropoles.

Est participative une liste qui se définit comme telle, mais dans un univers politique baigné de fausse participation et des fausses concertations il existe des outils pour permettre aux candidats et aux électeurs d’évaluer eux-mêmes le caractère participatif des listes en se référant à des critères objectifs communs et vérifiables par tous.

Ainsi, depuis 2016, plusieurs centaines d’activistes du renouveau démocratique ont co-construit la Boussole Démocratique pour aider les listes participatives à s’engager sur le chemin d’une démocratie authentique ancrée dans les lieux de vie, co-construite par toutes et tous, sans rapport de domination et dans une totale transparence pour restaurer le bien commun.

Action Commune est un projet à but non lucratif porté par l’association loi 1901 Les voies de la démocratie

Nos deux missions :

  • Accompagner les listes qui le souhaitent avec des formateurs professionnels pour les aider à se structurer, mobiliser les habitants et organiser la campagne sur des méthodes participatives 
  • Documenter les expériences participatives au sein des listes pour les municipales

L’Assemblée Populaire (AG) a lieu tous les ans, c’est le socle démocratique de l’association.

  • Périmètre de décision : raison d’être,  impact, missions, objectifs court terme, modification des statuts, sélection des copresidents, gouvernance
  • Entrées : l’accueil de nouveaux membres est décidé par consentement de l’ensemble de ses membres présents à l’assemblée
  • Sorties : l’exclusion d’un membre est décidé par consentement de l’ensemble des membres présents à l’assemblée (sauf la personne concerné par l’exclusion)

Le Conseil de Coordination (CA) est l’instance qui pilote l’association, il se réunit tous les mois.

  • Périmètre de décision : décisions stratégiques, décisions opérationnelles que font remonter les cercles, budget, recrutement
  • Entrées : l’accueil de nouveaux membres est décidé par consentement de l’ensemble de ses membres
  • Sorties : l’exclusion d’un membre est décidé par consentement de l’ensemble des membres (sauf la personne concerné par l’exclusion)

Le Cercle Communication est l’organe de pilotage et de réalisation de la stratégie de communication

  • Périmètre de décision : toute décision relative à la communication (choix des médias, publications réseaux sociaux, promo d’évènements, etc.)
  • Entrées : l’accueil de nouveaux membres est décidé par consentement de l’ensemble de ses membres
  • Sorties : l’exclusion d’un membre est décidé par consentement de l’ensemble des membres (sauf la personne concerné par l’exclusion)

Le Cercle Accompagnement est l’organe de pilotage et de réalisation de la stratégie d’accompagnement

  • Périmètre de décision : toute décision relative à l’accompagnement (choix des formations, panachage, etc.)
  • Entrées : l’accueil de nouveaux membres est décidé par consentement de l’ensemble de ses membres
  • Sorties : l’exclusion d’un membre est décidé par consentement de l’ensemble des membres (sauf la personne concerné par l’exclusion)

Principes et lignes rouges :

Afin de garantir le principe de gestion désintéressé de l’association, les membres du Conseil de Coordination (CA) ne peuvent être ni des membres de listes, ni des candidats aux élections municipales de 2020, ni des prestataires, ni des salariés de l’association.

L’association fonctionne sur les bases d’un fonctionnement sociocratique :

  • Prise de décisions par consentement
  • Fonctionnement en cercle semi-autonome, chaque cercle définit ses règles de fonctionnement et a pour mandat de réaliser sa mission en tenant compte des besoins et des risques pour l’association. Il s’inscrit dans une hiérarchie, en cas de doute, il se réfère au cercle supérieur : le Cercle de Coordination (CA).

Afin de s’inscrire dans l’archipel d’organisation qui s’engagent pour la participation des habitants et le municipalisme et pour proposer des outils et des formations solides aux listes participatives, Action Commune est en partenariat avec :

Démocratie Ouverte : Association qui a pour objet d’accélérer la transition démocratique, vers une société plus transparente, plus collaborative et plus ouverte.

Démocraties Vivantes : Entreprise créée par Tristan Rechid spécialisée dans l’accompagnement des organisations et des collectifs vers l’animation d’une véritable démocratie locale. Depuis plusieurs années, Tristan propose une formation spécifique pour accompagner l’émergence et la structuration des listes participatives, il a été l’élément déclencheur de plusieurs d’entre-elles.

Institut Alinsky : Association qui propose des formations aux méthodes de mobilisation, d’action collective et de transformation des institutions. Dans le cadre d’Action Commune elle propose d’aider les listes à mobiliser largement grâce à des techniques de porte à porte et de community organising.

Kawaa : Entreprise qui propose une plateforme qui permet de cartographier des groupes et des évènements. Son équipe travaille également en soutien au volet communication d’Action Commune.

La Belle Démocratie : Association d’habitant.e.s qui invite à « prendre le pouvoir pour le partager » et construire une démocratie ancrée dans les lieux de vie, co-construite par tou·te·s, sans rapport de domination, dans une totale transparence, pour restaurer le bien commun. La Belle Démocratie est à l’initiative de nombreuses listes participatives et les aide régulièrement à organiser des festivals de rencontre inter-listes.

La 27ème Région : Entreprise qui accompagne les collectivités dans la transformation de leurs pratiques internes en privilégiant l’expérience vécue, l’expérimentation et la transversalité. Fort de sa longue expérience, l’équipe de la 27ème propose une formation pour les candidats afin de les préparer au mieux à l’exercice de leur rôle d’élu.

Les Jardins Du Nous : Association qui accompagne les collectifs et les organisations à la pratique de la gouvernance partagée. Dans le cadre d’Action Commune les JDN propose une formation pour les animateurs des listes participatives.

Mieux Voter : Association qui agit pour faire connaître le Jugement Majoritaire et accompagner les collectivités publiques, les entreprises, les associations et les particuliers dans son utilisation. Dans le cadre d’Action Commune elle propose l’utilisation de sa plateforme pour organiser gratuitement des votes au jugement majoritaire.

Open source politics : Entreprise d’accompagnement à l’installation et l’utilisation de la plateforme de participation open source Decidim.

Solucracy : Association qui propose une méthode en open source pour impulser une dynamique de collaboration sur les territoires qui prend soin du tissu social et qui transforme les besoins des habitants en solutions.

Le modèle économique d’Action Commune est basé sur deux piliers : le financement via mécénat et via dons privés.

Vous pouvez nous aider en contribuant ici.

Les campagnes électorales sont soumises à un cadre légal strict.

C’est pourquoi tout notre offre d’accompagnement et de documentation est offerte à toutes les listes qui le souhaitent membre de parti ou non, avec ou sans étiquettes, dans les petites communes rurales et les grandes métropoles.

L’ÉQUIPE

Ondine BAUDON

Salariée de l’association, impliquée depuis le début sur le projet, elle a voyagé dans toute la France en 2019 pour rencontrer une vingtaine de listes participatives. Elle est petite et a une petite voix, mais une énergie immense.

Thomas SIMON

Salarié de l’association, c’est de lui que tout est parti, il a réussi à embarquer beaucoup de monde dans sa mission. Il aime la démocratie, les mouvements citoyens, le municipalisme, et les places publiques occupées.

Léa GIRAUD

Co-présidente de l’association. Elle travaille pour Démocratie Ouverte en parallèle et se radicalise de plus en plus grâce à Thomas et Ondine. Elle bosse sur la communication & le crowdfunding.

Elisabeth DAU

Co-présidente de l’association, elle est issue du Mouvement Utopia et de CommonsPolis. C’est notre caution “cerveau” de l’équipe, la tête pensante, la chercheuse, experte du sujet du municipalisme notamment en Espagne.

Jérémy COUTELLE

Bénévole hyper engagé. Il travaille en parallèle pour Démocratie Ouverte. On sait pas trop ce qu’il fait, mais parfois il a des remarques pertinentes en réunion entre 2 blagues. Il bosse sur la communication et l’organisation.

Eloïse FONTAINE

Bénévole hyper engagée. Elle travaille pour Kawaa en parallèle. Elle aime les chaussettes colorées et le lien social. Elle bosse sur la communication et le crowdfunding.

Maya ABDELWAHAB

Bénévole hyper engagée. Actuellement en Erasmus à Prague, elle gère à distance et de main de maître nos réseaux sociaux.

Diane LARRAMENDY

Bénévole hyper engagée. Actuellement en reconversion professionnelle. Elle bosse sur le crowdfunding et souhaite se former à la réalisation de documentaire.

Solenne BOIZIAU

Bénévole hyper engagée, elle est salarié du mouvement Utopia. Elle est connecté au mouvement climat et convaincu par le municipalisme. C’est notre caution « hippie » du groupe, histoire de rester connecté à Patchama.

Manon BACHELOT

Réalisatrice du documentaire, elle travaillait avant pour Cash Investigation, elle est toujours concentrée et pleine d’énergie.

Théo ZESIGER

Cadreur du documentaire, il est tout doux et attentionné, c’est l’artiste de la bande.

Nous n’avons pas répondu à votre question ?

Rendez-vous sur le formulaire de contact pour nous la poser directement.